Sélectionner une page

Qu’est-ce que le véganisme ?

Qu’est-ce que le véganisme ? Le véganisme est une culture culinaire très appréciée depuis plusieurs siècles pour ses multiples bienfaits sur la santé ainsi que sur le plan environnemental. Souvent confondu avec le végétarisme, le véganisme est un mode de vie à part entière basé sur des règles strictes et très différentes. Cet article vous aidera à en savoir plus sur le véganisme. 

Qu’est-ce qu’un végan ? 

Si le végétarien bannit la chair animale comme la viande rouge, les poissons et la volaille de son alimentation, le végétalien supprime, en plus de la chair animale, les œufs, les produits laitiers, le miel etc. bref, tout ce qui provient d’une exploitation des animaux. Similaire au régime végétalisme, le véganisme y est souvent confondu malgré les petites différences et les nuances observées entre les deux notions. 

Etant une extension du végétalisme, le véganisme prône les mêmes principes et les mêmes motivations que le végétarisme sur le plan environnemental, ethique et sanitaire à l’exception près que cette discipline est d’autant plus stricte et plus restrictive. 

Cependant, le véganisme n’est pas uniquement un régime alimentaire, il s’agit d’une philosophie qui engage personnellement à plaider pour la cause des animaux.  Selon ce mode de vie, les animaux ne devraient pas être exploités et torturés au profit de l’homme. C’est ainsi qu’il exclut toutes les pratiques qui nuisent de près ou de loin au bien-être animal et milite pour la protection de la faune. 

Ainsi, un végan est une personne qui suit la doctrine du véganisme. Il évite alors les aliments et les produits d’origine animale du fait qu’il accorde une grande considération morale aux animaux. 

Le régime végan : quelles sont les bases ? 

Le véganisme est surtout connu sous la forme de régime alimentaire. D’un point de vue purement culinaire, cette doctrine supprime particulièrement les aliments d’origine animale comme le miel, la gélatine, les produits laitiers etc. de son assiette. Contrairement aux autres pratiques, le véganisme interdit même les produits qui résultent de l’exploitation des animaux même si leur fabrication n’implique aucune cruauté envers l’animal. 

Malgré les restrictions, le régime végan doit toujours rester sain et équilibré. Idéalement, les besoins nutritionnels de l’homme sont parfaitement respectés grâce aux substitutions possibles en végétal de bonne qualité.  En effet, la totalité des végétaux comestibles peuvent composer les repas d’un végan de manière à lui offrir une alimentation complète et de qualité notamment riche en nutriments. Une assiette peut par exemple comporter toute sorte de légumes, de fruits, de céréales complètes, de lait végétal, d’huiles végétales, etc. 

Qu'est-ce que le véganisme ?

Contrairement aux croyances populaires, le véganisme n’a pas pour but d’adopter une meilleure alimentation en vue de perdre du poids, c’est plutôt une attitude à privilégier afin de rester respectueux envers l’environnement, vis-à-vis du bien-être des animaux. Toutefois, la cuisine végétalienne prive des aliments industriels et des produits transformés, ce qui favorise naturellement la perte de poids. 

Le régime végan et ses avantages 

Un régime végan équilibré permet d’obtenir les éléments indispensables au développement et à  la croissance du corps humain. D’ailleurs, les adeptes du véganisme dont l’alimentation est particulièrement basée sur la consommation de fruits et de légumes ont tendance à avoir plus d’antioxydants, de fibres, de potassium, de magnésium et de vitamines dans leur alimentation. 

Aussi, selon les spécialistes en alimentation, contrairement aux animaux, les végétaux sont riches en acides gras oméga-3 et ont un plus faible niveau d’acides gras saturés, souvent difficiles à digérer par l’organisme humain, provoquant ainsi l’accumulation de graisses sur différentes parties du corps. Manger végan serait alors une alternative intéressante pour lutter contre le surpoids. Sans compter que La présence d’une diversité d’éléments de ce genre permet de réduire l’exposition aux risques de maladies vu que ces éléments sont connus pour leurs bienfaits sur la santé.

Qu'est-ce que le véganisme ?

D’autre part, d’après leurs expérimentations, ces spécialistes ont aussi démontré que les végans auraient un taux plus bas de glycémie que les autres. Ils sont moins exposés aux risques d’apparition de maladies du genre diabète et obésité. C’est un régime approprié pour les personnes dont le profil génétique présente plus de risques de développer ce type de maladies. 

Enfin, les fruits et les légumes consommés dans le régime végan sont moins calorifiques que les produits industriels et les produits d’origine animale. En suivant ce régime, vous aurez plus de chance de pouvoir surveiller votre alimentation, à limiter les excès et à atteindre ainsi le poids recherché sans devoir vous priver de beaucoup d’aliments. Le véganisme est un régime alimentaire à privilégier si vous voulez garder votre ligne ou perdre du poids naturellement, sans danger. 

Limiter les risques de carence liés au véganisme 

C’est bien connu, le régime végan présente des risques de carences lorsqu’il est mal équilibré. S’ils ne font pas suffisamment attention, ses adeptes sont alors exposés au risque d’anémie, de faiblesse physique et de déficience mentale. Il est donc conseillé de consulter son médecin ou son diététicien pour pouvoir assurer un bon équilibre alimentaire. 

Le manque d’apport en protéines est le plus grand souci des végétaliens et des végans. Le fait de ne pas manger des protéines animales est par exemple un facteur principal de carence en protéines, en calcium, en fer, en zinc etc. Or, ces substances sont essentielles pour le bon fonctionnement de l’organisme, notamment dans le transport des nutriments, dans la digestion, dans la fabrication des os et dans le processus de renouvellement cellulaire. 

Mais il est possible de compenser le manque par la consommation de certains végétaux afin d’avoir des apports plus équilibrés. D’ailleurs, la plupart des végans consomme des compléments alimentaires souvent naturels afin de puiser les éléments nécessaires au bon fonctionnement de leur organisme.

Pour éviter les carences potentielles, un végan se doit de doser les aliments qu’il consomme et d’ajuster son mode de nutrition en fonction de ses besoins. Il doit alors se renseigner sur la composition des différents aliments autorisés afin de composer lui-même des recettes saines et équilibrées. Il peut par exemple mélanger les céréales et légumes secs pour assurer un apport qualitatif en protéines. 

Le véganisme : plus qu’un régime alimentaire 

Le véganisme est avant tout une façon de vivre, une philosophie qui veut exclure l’exploitation et la cruauté envers les animaux de la vie de tous les jours. Par conséquent, pour devenir végan, il ne suffit pas d’éviter les aliments d’origine animale, il est surtout question de vivre sans porter atteinte au bien-être des animaux. 

Ecologiquement parlant, le véganisme encourage une consommation responsable. En effet, l’élevage intensif cause d’énormes conséquences sur la planète à savoir la pollution, la perte de la biodiversité, etc. Ethiquement, cette pratique fait preuve de compassion envers les animaux et propose un mode de vie plus autonome tout en rejetant l’idée de faire souffrir les animaux. Côté santé, le véganisme propose une solution d’alimentation pauvre en sucre et en graisses animales afin d’éviter certaines maladies.

Cette philosophie est valable que ce soit pour se vêtir, pour se nourrir ou pour entretenir son corps et sa maison. C’est pourquoi, un végan se refuse à porter du cuir, de la laine ou de la fourrure, à utiliser des produits cosmétiques ayant été testés sur des animaux, à acheter des produits ménagers et des produits d’entretien testés sur des animaux. 

Puisque le véganisme interdit toute exploitation animale, le végan est aussi contre la pêche, la chasse, les cirques, les parcs, etc. Ces pratiques sont, selon eux, à l’image de l’exploitation de l’espèce animale pour l’intérêt de l’homme, ce qui va à l’encontre de ce principe fondamental. 

Le véganisme : pour qui ? 

Le régime végan convient à toutes les étapes de la vie, que ce soit pour les bébés, les enfants, les jeunes, les adultes ou les personnes âgées. Il est particulièrement destiné aux personnes qui souhaitent réduire ou à bannir la consommation de viande et celles qui sont contre l’exploitation des animaux par/pour l’homme. 

D’un autre côté, si vous avez de la compassion pour l’espèce animale, et que les pratiques comme les élevages intensifs, les mutilations, la captivité, et la mise à mort sont contraires à votre éthique, il serait peut-être temps de penser à devenir végan. En effet, cette doctrine considère les animaux comme étant des êtres vivants et non comme des objets, et promeut donc la prise en considération de leur souffrance vis-à-vis de certaines pratiques. 

Qu'est-ce que le véganisme ?

Mais les personnes de tout âge qui souhaitent améliorer leur mode de vie niveau alimentation bénéficieront aussi des multiples avantages du véganisme. Il suffit juste de bien surveiller la composition de votre assiette, de vous assurer que les éléments nécessaires pour votre santé sont présents dans votre repas, et que le régime choisi convient à l’étape de vie à laquelle vous êtes. Une femme enceinte doit par exemple s’assurer d’avoir un apport suffisant en vitamine B12, en acides gras et en fer pour ne pas présenter des signes de carence alors qu’une personne ayant plus de la cinquantaine aura surtout besoin de vitamine D et de calcium en plus de la vitamine B12. 

Quelles que soient les raisons qui vous motivent, il est important de consulter préalablement votre médecin traitant ou votre diététicien avant de prendre votre décision. Ce dernier sera en mesure de vous conseiller sur le régime qui conviendra le plus à votre situation, notamment sur les aliments qu’il faudra éviter ou privilégier par rapport à votre état de santé et votre objectif. N’oubliez pas, la préparation est un des secrets de la réussite de tout régime végétalien.

Retrouvez ici, les autres articles sur la nutrition.